Autour de Mérigot
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Autour de Mérigot
Champs-sur-Tarentaine-Marchal

Autour de Mérigot

Archéologie et histoire
Architecture
Faune
Flore
Lac et rivières
Point de vue
Tourbières
Moyen
4h30
13,6km
+354m
-354m
Boucle
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Venez découvrir les facettes des paysages de l’Artense et leurs richesses environnementales, dans cette splendide randonnée autour du l’étang de Mérigot
Entre forêts et prairies, vous découvrirez un éventail assez complet des paysages de l’Artense. Le caractère sauvage et mystique de cette région et particulièrement de cette randonnée saura vous charmer. Alors laissez-vous porter et venez découvrir cette région méconnue du Parc Naturel Régional des volcans d’Auvergne. Vous avez la possibilité de faire un petit détour jusqu’à l’étang de Mérigot.

Les 6 patrimoines à découvrir
Géologie

le rôle des glaciers

L’Artense n’est pas une région volcanique ; on est ici sur un socle très ancien. L’Artense a été recouverte par les glaciers. Les creux et les bosses  sont les traces de l’action des glaces : elles ont érodé et déplacé des dépôts.
lire la suite
Point de vue

les dos de baleines

Ce paysage atypique est caractéristique de la région naturelle de l’Artense. Ce sont des dépôts glaciaires en forme de dos de baleine, orientés dans le sens du mouvement du glacier.
lire la suite
Savoir-faire

murets de pierres sèches

Les murets de pierres sèches sont la signature du paysage de l’Artense. La pierre sèche est une technique de construction d’origine populaire et rurale. Elle est née au néolithique, lorsque l’homme a commencé à cultiver la terre. On peut admirer ici l’ampleur du travail des « anciennes générations », la robustesse et l’aspect graphique indéniable du résultat.
lire la suite
Faune

la truite fario

Un des poissons emblématiques du territoire est la truite fario.  On la reconnaît à sa robe brune plus ou moins sombre aux reflets dorés. Sur son corps, elle possède des taches noires  et parfois selon les cours d’eau et les bassins versants des taches rouges. Cette espèce est carnassière : elle se nourrit de vers, mollusques, insectes, petits batraciens et petits poissons. Ce poisson est sensible à la qualité des eaux, aux lits des rivières et aux perturbations liées aux aménagements.
lire la suite
Faune

le cerf élaphe

Le cerf élaphe est le plus grand mammifère sauvage de France
 
Le cerf est une espèce sociable : il vit groupes appelés hardes Durant la journée, cerfs et biches restent confinés dans les forêts ou les landes hautes. Du crépuscule à l’aube, ils fréquentent des zones plus ouvertes, les prairies ou landes où ils s’alimentent abondamment. C’est à l’aube qu’il est le plus facilement observable donc levez-vous tôt si vous voulez avoir la chance d’en voir.
lire la suite
Faune

la rosalie des Alpes

La rosalie des Alpes se reconnait très facilement avec coloration remarquable, gris bleuté tachée de noir. Ses antennes avec des touffes de soies noires en fait un coléoptère singulier.
La larve de la rosalie des Alpes consomme essentiellement du bois mort. Elle se développe dans des troncs d'arbres feuillus, en particulier le hêtre mais aussi le charme, le frêne et les érables; le plus souvent dans de vieux arbres sur pied.
Si vous êtes attentifs vous pourriez en observer en traversant les hêtraies qui de l’ Artense. Toutefois veillez à ne pas les déranger. En France, cette espèce ainsi que son habitat sont protégés et sa capture interdite.
lire la suite

Description

Départ au centre du hameau de Pérol
Emprunter la large piste qui descend.

  1.  À la patte d’oie prendre la piste de droite, (700 m plus loin, au niveau d’une grange, belle vue sur le massif du Sancy).
  2. Traverser le ruisseau et rejoindre à droite un petit sentier forestier (attention tronçon parfois peu marqué, bien suivre le balisage).
  3. Passer la ligne électrique et bifurquer à droite puis deux fois à gauche pour gagner une large piste herbeuse qui rejoint le hameau du Pré Neuf .
  4. À l’entrée du hameau de Géline, obliquer à droite sur la piste qui descend jusqu’au ruisseau du Tact.
  5.  À l’entrée de Lasfayres, emprunter à gauche le chemin qui démarre entre deux petits bâtiments et rejoint la D22
  6. Dépasser le four à pain, monter à gauche sur la piste pour rejoindre une croisée de chemins. Pénétrer dans la prairie et longer celle-ci sur 50 m avant de gagner un petit sentier bordé de murets. Au carrefour suivant (jonction avec le PR 4) bifurquer à droite pour rattraper le D522.
  7.  Au premier virage à gauche de la D522 continuer sur la route jusqu’à atteindre la route d’accès au lac de Laroche (propriété privée). A cet endroit, engagez-vous sur le sentier à droite qui démarre entre prairie et forêt. Poursuivre sur 500 m avant d’atteindre une large piste qui débouche à la Bonnetie. Variante non balisée, accès à Mérigot (★).
  8. Traverser la route, pour emprunter jusqu’à Pérol, le chemin des écoliers.
Départ : hameau de Pérol
Communes traversées : Champs-sur-Tarentaine-Marchal

Profil altimétrique


Accès routiers et parkings

Depuis la D922 bifurquer à Lanobre en direction de Champs-sur-Tarentaine-Marchal. Après avoir passé le lieu-dit « Le Gondier » de Champs-sur-Tarentaine-Marchal et avant d’arriver au village de Champs-sur-Tarentaine, emprunter la petite route qui monte à gauche vers Pérol

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :