Le Puy de Girgols
>>
Accueil
>
Pédestre
>
Le Puy de Girgols
Tournemire

Le Puy de Girgols

Sentier relativement facile mais qui présente un peu de dénivelé, avec parfois des montées un peu "cassantes".
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Venez découvrir les limites sud du Parc avec cette randonnée au départ de Tournemire, ce lieu de l’histoire du Cantal classé parmi les plus beaux villages de France.
Tournemire et son architecture pittoresque, dominé par le château d'Anjony  ne manquera pas de vous émerveiller. Vous découvrirez aussi les paysages du Massif du  Cantal. D’un côté à l’autre de la vallée vous aurez l’occasion de traverser des bois, de voir une cascade et de  charmants hameaux.

Les 6 patrimoines à découvrir
Petit patrimoine

Tournemire : village charmant

Au cœur des monts du Cantal, Tournemire est un charmant village sur lequel veille le château d'Anjony, à la magnifique bâtisse au corps carré et aux quatre tours rondes. Autour de l'église romane du XIIe siècle, les maisons des XIV et XVe siècles, avec leurs murs en pierres de tuf et leurs toits de lauze ou d'ardoise, sont typiques de l'habitat traditionnel cantalien.
lire la suite
Eglise roman

chapelle de Girgols

Cette chapelle de style roman daterait du XVième siècle
lire la suite
Pastoralisme

les estives

Le Cantal c’est 10% de sa surface recouvert par des estives et qui représente à elles seule 70 % des surfaces en estive du Massif Central.

Celles-ci sont essentiellement fréquentées par des vaches, même si on y trouve également des brebis  et quelques chevaux lourds. 90% des bovins estivés sont des vaches allaitantes accompagnées de leurs veaux. Autrefois, les estives étaient surtout pâturées par des troupeaux de vaches laitières, des troupeaux de taille plus réduite. Pourtant, jusqu’aux années 1960, il constituait l’essentiel du cheptel en altitude où la traite était effectuée à la main, deux fois par jour.

La pratique de l’estivage a impliqué la construction de petits bâtiments, les burons (voir contenu suivant), qui servaient à loger les gardiens des troupeaux et à abriter la fabrication du fromage.
lire la suite
Faune

le milan royal

Bien reconnaissable avec sa queue en V , sa tête claire, ses ailes contrastées, vous pourrez voir ce rapace survolant les cinq régions naturelles du parc des volcans. Il fait son nid dans un arbre mais fréquente les milieux ouverts et semi-ouverts comme les prairies, les estives, les landes. En hiver, les dortoirs de Milan royaux (Milvus milvus) rayonnent dans l’ensemble de ces milieux, faisant de l’Auvergne et du parc des régions essentielles à cette espèce en déclin dans le monde.
lire la suite
Faune

le renard roux

Sa silhouette est caractéristique d’un canidé. Son museau est allongé, ses oreilles sont grandes, pointues avec des extrémités noires, et sa queue est longue et touffue.

Bien que très variable, la coloration de son pelage est typique de cette espèce. La plus commune est à dominante rousse mais elle peut varier d’un jaune-isabelle au marron foncé. Le bout de la queue est blanc.
Le renard est actif à la tombée du jour et la nuit mais on peut l’observer en journée. C’est un prédateur mais il a un régime alimentaire varié. Ses proies de prédilection restent les campagnols. Aussi, il a un rôle important dans la chaîne alimentaire, il est notamment une aide à l’agriculture (« un auxiliaire de cultures ») pour lutter face aux pullulations de rats taupiers qui ravagent parfois les prairies. 
lire la suite
Eau (lac, rivière...)

la cascade de Lavergne

Jolie cascade sur un rebord de coulée volcanique. On peut voir également un ancien abri sous roche.
lire la suite

Description

D - Se garer sur le parking et rejoindre la place de l'église. Prendre le chemin goudronné sous cette place puis le sentier herbeux à gauche qui rejoint la route.

  1. Traverser la route et prendre le chemin en face, direction Climène. Passer le pont et emprunter le chemin à droite qui monte dans le bois.
  2. Prendre à droite le chemin herbeux. A la sortie du bois, longer le pré par la gauche. Emprunter la route à gauche qui rejoint Girgols.
  3. Prendre tout droit après l'église un chemin entre les prés. Traverser l’estive en veillant à longer  la cloture qui borde la forêt sur votre côté gauche, laisser une grange à 200m sur la droite ; passer la clôture au niveau d'une grosse pierre, traverser le pré, en pente, tout droit vers un buron au toit rouge.
  4. Avant cle buronau toit rouge, prendre à gauche sur le sentier forestier, Continuer ce chemin en tenant votre gauche au croisement en Y, descendre jusqu'au bois en longeant la clôture. Dans le bois, prendre à droite aux trois carrefours puis à gauche un chemin de terre qui descend jusqu'à La Forge.
  5. Traverser la route, prendre le chemin à gauche qui passe entre les maisons et monter jusqu’à la route. Prendre le « chemin de la Cascade » qui descend tout de suite à gauche puis continuer tout droit à la croisée des chemins jusqu’à la cascade. Franchir l’eau puis monter en direction des sapins, longer la clôture puis emprunter le sentier entre deux murets. Au virage en épingle, prendre à gauche puis à droite et une nouvelle fois à gauche pour rejoindre la route.
  6. A Bezaudin, prendre le chemin qui monte à droite, passer sous les ruines d’un ancien bâtiment. Au sommet, prendre à gauche, traverser le ruisseau et poursuivre sur la piste forestière à gauche. Prendre un chemin herbeux qui redescend en lacet jusqu'à Tillit. La route sur la droite vous ramène à Tournemire.
Départ : Parking de l’office de tourisme de Tournemire
Arrivée : Parking de l’office de tourisme de Tournemire
Communes traversées : Tournemire, Girgols

Profil altimétrique


Recommandations

- Veillez à respecter l’environnement dans lequel vous vous trouvez : emportez vos déchets, évitez de déranger les espèces sauvages et domestiques.

- Chien interdit même tenu en laisse

-  Traversée d’estives

Accès routiers et parkings

Depuis Aurillac ou Mauriac, emprunter la D922 jusqu’à Saint-Cernin puis prendre en direction de Tournemire en empruntant la D160/260.

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :